Carnet de route

Grandes voies dans les Calanques

Le 19/09/2021 par DUVAL Erwan

On était parti pour réaliser le Tour des 3000 au Vignemale, malheureusement la météo nous a obligé à réviser nos plans. Nous avons décidé de nous rendre dans les Calanques où le temps était plus clément, la mer c’est sympa aussi !

Nous sommes donc partis Samedi matin, notre équipe de choc composée de Amandine, Guillaume, Louis, Sarah, Sophie et moi-même. On décide de se rendre au Cap Canaille aux abords de Cassis. On commence par atteindre le début des voies par un double rappel. Nous choisissons trois classiques du secteur, Sarah et Guillaume vont dans « Ouvreur de Bouse », tandis que Louis / Amandine et Sophie / moi alternons entre « Le H Il Aime » et « Bourreur de Rousse ». L’escalade se caractérise par une paroi assez déversante mais très prisue. Le rocher prend des teintes ocres contrastant magnifiquement avec les eaux bleues de Cassis.

Après cette magnifique après-midi, nous retournons à Cassis pour prendre une glace bien méritée au bord de l’eau. Nous partons ensuite trouver un coin de parking pour diner et passer nuit.

Le lendemain nous décidons de nous rendre au secteur Eissadon. Après 2h d’approche à travers la garrigue Amandine et Sophie se lancent dans 3 rappels qui permettent de garder la corde au sec et de s’offrir une petite longueur supplémentaire de traversée descendante au ras de l’eau afin de rejoindre le début de « Et la Mer profonde et bleue ». Magnifique voie principalement en dalle qui remonte un pilier en calcaire blanc sculpté. Le niveau est crescendo au fil des longueurs mais ne dépasse pas le 6b.

Pendant ce temps les cordées Louis / Sarah et Guillaume / moi nous suivons sur « Les Traces de Gaston ». C’est une magnifique voie qui longe le bord de la mer. Les pas sont très ludiques nécessitants parfois d’enjamber des passages d’eau. La voie s’élève ensuite dans une crique dans une escalade qui reste facile mais vertigineuse sur ce superbe caillou nacré. La descente se fait par deux rappels depuis le sommet de l’Aiguille de l’Eissadon.

En attendant que nous finissions nos 9 longueurs, Sophie et Amandine décident d’enchainer avec « La Chandeleur ». Une première longueur poussiéreuse, un peu surprenante, très courte et plutôt physique qui réveille les bras. Belle dalle en calcaire gris, puis calcaire blanc aux formes arrondies en dièdre, surplomb et fissure. Une belle voie très variée ne dépassant le 6a+, idéal en 2ème voie pour compléter une journée au cirque de l’Eissadon.

C’est plein de souvenirs que nous revenons de ce weekend, un bon moment de partage ! Merci encore à tous pour votre bonne humeur, j’ai hâte que nous refassions une sortie tous ensemble !

CLUB ALPIN FRANCAIS MONTPELLIER

6 RUE DE LA POESIE
34000  MONTPELLIER
Contactez-nous
Tél. 04 67 72 51 07
Permanences :
jeudi de 19h30 à 20h30