Carnet de route

FORMATION CANYONS AQUATIQUES

Le 13/03/2021 par LECLERCQ Michel

Après le week-end de formation de quatre jours dans les gorges du Verdon où nous avons abordé les techniques de progression en grandes verticales peu aquatiques, nous voici dans les Cévennes à Aumessas, pour continuer cette formation mais en y ajoutant de l'eau.

Malgré le mauvais temps annoncé la météo est relativement clémente avec nous mais l'eau, bien présente est vraiment froide...

Le stage commence par l'évaluation d'un équipement adapté aux progressions aquatiques en eau fraiche et l'on constate tout de suite la différence entre ceux qui ont suivi les conseils des formateurs et les autres qui ont voulu économiser sur la qualité...

Une souris venant d'un magasin de plongée contre celle venant d'un magasin de grande surface et la différence de température fait tout de suite regretter les 20 euros gagnés...

Idem pour les gants, les chaussons etc etc.

La mise à l'eau est brutale car la première cascade se fait en plein actif, ça pousse, ça mouille bien et l'eau s'infiltre insidieusement sous le néoprene.

D'autant que la suite continue par un beau saut de 6 mètres dans une belle vasque limpide mais glacée.....

Mais le groupe est motivé et a envie d'apprendre.

On enchaîne les grandes cascades avec une petite peur lorsque Ariane rate le déviateur qui l'entraîne en plein dans le toboggan et l'actif...

Après plusieurs manoeuvres pour se sortir de ce mauvais pas et s'être débarassé de son sac trop lourd et aidée par le moniteur, elle parvient à se relever et atteindre le relai suspendu de la grande C 70 M.

Nous enchaînons par une autre C 50 Mètres au bas de laquelle le groupe se restaure rapidement pour ne pas trop se refroidir et continuer la progression.

Nous arrivons enfin au clou du spectacle, offert par le beau canyon des Vernèdes, la succession d'une C 55 M, coupée par un passage à équiper en main courante pour atteindre la dernière C 45 M.

C'est Gladys qui nous équipe la main courante rappelable de 20 mètres pour atteindre le relais et attendre son co-équipier qui n'est autre que son compagnon, Maximilien.

Surveillés paternellement par le cadre, je suis impressionnée par leur équipement plutôt correct et efficace pour des débutants.

Un couple prometteur qui fait passer le groupe rapidement et en sécurité.

La deuxième main courante rappelable est équipée par Nicolas qui s'en sort bien également suivi par Brice et Delphine qui se chargent de gérer la C 45 M.

A 17 heures 30 nous terminons la canyon.

Heureusement nous dormons chez Nicolas à Aumessas et n'avons pas de souci de respect du couvre feu.

Après une belle soirée amicale , agrémentée comme il se doit de boissons à consommer avec modération, grillades, gratin dauphinois, et concours de desserts, la nuit est très appréciée...

Le lendemain, nous repartons pour une journée plus courte mais aussi aquatique et fraîche, le canyon du Bavezon.

Le départ se fait sous la grêle, puis le soleil fait une timide apparition qui nous accompagne tout au long de la sortie.

On enchaîne à nouveau les techniques en essayant d'aller plus vite afin de lutter contre le froid.

Les techniques et conseils commencent à être intégrer et ça fait plaisir de voir ces recrues se faire plaisir.

Nous terminons le week-end vers 16 heures. Retour au gîte, rangement du matériel, aurevoir rapide et retour sur Montpellier pour respecter les horaires contraignants....

Les beaux jours et la saison canyon arrivent les petits, on va se régaler ensemble !

A bientôt !

 







CLUB ALPIN FRANCAIS MONTPELLIER

6 RUE DE LA POESIE
34000  MONTPELLIER
Contactez-nous
Tél. 04 67 72 51 07
Permanences :
jeudi de 19h30 à 20h30